Exposition : Mad’âmes

du 18/01 au 16/02/2019 à Impermanence Galerie, Rennes, France

Elles sont peintre, illustratrice, plasticienne, musicienne, graphiste, sculpteur, relieur, danseuse, majorenne !
De sensibilité diverse mais unies par bien plus que des liens artistiques.
Désireuses de partager leurs visions du monde et de la vie.
Ce sont les MAD’ÂMES !
Elles sont artistes.
Elles racontent toutes des histoires car tout est sujet à raconter !
Sans jamais s’imposer de limites.
L’heure était venue d’opérer la synthèse !
et quand on rassemble des énergies positives on obtient des mystères insondables.
Les MAD’ÂMES nous font l’honneur de démarrer leur actualité artistique 2019 à l’Impermanence Galerie et on est pas peu fiers

Texte et curator Maya Wnu
co curator Thiago Ritual
partenaire Paris TONKAR

L’impermanence Galerie a invité 8 dames frappadingues à créer ensemble une exposition collective et le mural du mois… Ce sera, de mémoire, à Rennes, le premier mur street art créé uniquement par des femmes et qui plus est dont les pratiques artistiques sont bien différentes (graveur, relieur, musicienne, artiste peintre, sculpteur, plasticienne…)


Publicités

25, 26, 27 mai… Le LA fête l’Estampe !

affiche_finale manifestampe.jpg

Par ici, le programme : https://bit.ly/2L0E3h2

 

12è Nuit des Soudeurs à Granville ! août 2015

Invitée par JieM Bourasseau, sculpteur imageur dont le graphisme s’exprime avec force et finesse dans la ligne dessinée de ses sculptures de métal qu’elles soient monumentales ou de très petite taille…, Helena Gath, a été initiée à la soudure pour la toute première fois en cette nuit magique où les étincelles pleuvaient comme la flamme anime l’artiste créateur… sous l’oeil bienveillant de son maître et Mentor…

Expo Flottante… ‘Drôles de Dames’ !

Les ‘Drôles de Dames’ Laetitia Lavieville et Helena Gath, deux artistes, femmes, et mères ont ouvert leur projet d’exploration de la féminité par l’exposition insolite de quelques œuvres sur barges flottantes sur le Canal d’Ille et Rance à l’Ecluse de la Petite Magdeleine le samedi 18 juillet 2015…

Un événement sympathique et peu banal lors duquel les deux artistes ont reçu les visiteurs avec le sourire !
Helena Gath, estampes numériques sur plexiglas, Laëtitia Lavieville sculptures métal

Prochaine étape : le 24 juillet à 18h, ouverture des ‘Gradins de Boutron’, lieu d’exploration et d’exposition du projet… à la Maison éclusière de Boutron, Calorguen (22)